Rencontre DGI/Chefs d’entreprises : Bannir les fermetures pour impôts non payés

La salle de conférences du Conseil burkinabè des chargeurs a fait presque le plein de chefs d’entreprises et de gestionnaires financiers, le 24 janvier 2017. Ils avaient en face d’eux les responsables de la Direction générale des impôts (DGI) et de l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP). Les premiers pour présenter les nouvelles mesures de la loi de finances gestion 2017 et les seconds pour expliquer la loi sur la commande publique adoptée en décembre par l’Assemblée nationale.

Fiscalité et commande publique : Le monde des affaires s’informe sur les nouvelles dispositions

La Maison de l’entreprise du Burkina Faso a organisé, le 24 janvier 2017, à Ouagadougou, une rencontre d’information et d’échanges sur les implications fiscales de la loi de finances gestion 2017 et la nouvelle loi portant sur la commande publique adoptée en décembre dernier. Cela fait douze ans qu’elle tient ce type de rencontre au profit des acteurs du secteur privé. Ce, avec l’accompagnement de la direction générale des impôts et l’Association professionnelle des experts et conseils fiscaux. Cette année, l’Autorité de régulation de la commande publique a été associée.

Recettes fiscales : Les nouvelles mesures expliquées aux acteurs économiques

La Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) et la Direction générale des impôts (DGI) ont échangé, le mardi 24 janvier 2017, à Ouagadougou, avec les opérateurs économiques burkinabè, sur les implications fiscales de la loi de finances gestion 2017 et des nouvelles dispositions portant sur la commande publique.

Pages